l'humanité est touchée par ce fléau que l'on nomme cancer. Ce mot qui fait peur, mot qui tant que l'on est pas touché, nous essayons de laisser loin de nos pensées. Pourquoi ce nom, Antidote, parce qu'aujourd'hui, je fais partie, de ces hommes et de ces femmes qui réalisent tout ce que cela implique, ce bouleversement majeur de sa vie. Sa vie ... elle ne tient qu'à un fil, l'espoir que la science à les outils qui vont te sauver. Alors Antidote pour essayer pour partager, échanger, se renseigner, exorciser sa peur , espérer... l'écriture pour aider.

21 oct. 2017

La croisée des chemins.




Cette journée s’annonce compliquée, et cela commence dès le départ. Une heure trente pour arriver à Bordeaux nord. La circulation dans Bordeaux est de plus en plus complexe, il faut composer avec les embouteillages, puis avec la difficulté à stationner. Aujourd’hui nous optons pour un stationnement payant, car nous sommes limite au niveau temps malgré un départ à 7 h 30. Cela rajoute un peu de pression à cette journée noire.

18 oct. 2017

instant présent



Vivre l’instant présent, je n’ai pas su le faire durant toutes ces années. Le temps ne permet pas un retour en arrière, dommage, car beaucoup d’entre nous feraient de leur vie, une débauche de lumière, moi le premier ! C’est la peur qui dirige souvent nos pas et nous empêche d’aller au bout de nos rêves. Aujourd’hui, je n’ai plus peur de rien, ce n’est pas elle qui me guide.

7 oct. 2017

Ma petite planète



Mon corps commence à s’habituer à la polaramine qui est injectée avant la chimio. Mon besoin de dormir est moins brutal, et le sommeil plus léger. C’est la dernière de la série. Dernière fois que le jevtana coule dans mes veines, du moins c’est toujours ce que l’on espère quand on regarde l’infirmière nous perfuser...

29 sept. 2017

Septembre





Je vais enfin  pouvoir publier cet article, car après des soucis de pc, voilà que la ligne internet s'est coupée durant plusieurs jours, ce qui pour moi est une contrariété importante, il ne se rendent pas compte chez France Télécom ! Ce lien m'est devenu vital! bon tout est de nouveau opérationnel.
Septembre est bien entamé, il y a maintenant 24 mois que les premiers symptômes visibles de mon cancer se sont déclenchés. Depuis, je dois composer avec ce colocataire bien encombrant.

31 août 2017

Quelques états d’âme




lors de ma dernière visite chez l’oncologue, ce dernier m’a annoncé qu’il ne me restait deux séances de chimiothérapie, puis examens. Il a cru bon de rajouter « faut pas croire que cela va durer indéfiniment ». Pourquoi cette précision ? Croit-il que je suis idiot au point de croire qu’il va m’administrer ce produit jusqu’à la fin des temps. Il m’arrive de ne pas apprécier ses réflexions, ses non dits, cette position de toute puissance.

23 août 2017

110 nuances de gray




110 nuances de gray, rien à voir avec le film 50 nuances de Grey... ici, il est question de radiothérapie et de son unité de mesure, le gray. 110 est la dose reçue en cinq jours d’irradiation de ma vertèbre, madame T11. Cette dose est sensée calcifier la méta qui a élu domicile chez T11. Mon colocataire indélicat sème toujours des squatters dans mon corps !

17 août 2017

Mon antidote à ce poison dénommé cancer




Le jour se lève à peine et je suis là, comme chaque matin, sur la terrasse, à écouter la nature qui s’éveille, l’activité humaine qui reprend, à faire le point sur mes douleurs matinales, à me projeter sur ce que va être ma journée. Les séances de radiothérapie ont commencé, et mobilisent donc une partie de mon activité.