l'humanité est touchée par ce fléau que l'on nomme cancer. Ce mot qui fait peur, mot qui tant que l'on est pas touché, nous essayons de laisser loin de nos pensées. Pourquoi ce nom, Antidote, parce qu'aujourd'hui, je fais partie, de ces hommes et de ces femmes qui réalisent tout ce que cela implique, ce bouleversement majeur de sa vie. Sa vie ... elle ne tient qu'à un fil, l'espoir que la science à les outils qui vont te sauver. Alors Antidote pour essayer pour partager, échanger, se renseigner, exorciser sa peur , espérer... l'écriture pour aider.

17 août 2017

Mon antidote à ce poison dénommé cancer




Le jour se lève à peine et je suis là, comme chaque matin, sur la terrasse, à écouter la nature qui s’éveille, l’activité humaine qui reprend, à faire le point sur mes douleurs matinales, à me projeter sur ce que va être ma journée. Les séances de radiothérapie ont commencé, et mobilisent donc une partie de mon activité.

14 août 2017

Jean-Marc...



Jean-Marc...

Émotions, larmes, pensées... tout s’emmêle... Mon cœur est chaviré en cet été 2017. Mes frères d’armes disparaissent... Fred, Jean-Marc... de forts liens tissés au fil du temps et puis plus rien. Les petites flammes s’éteignent les unes après les autres.

Jean Marc, Cinq ans de combat, cinq ans à repousser les limites, cinq ans à voguer sur cet océan d’incertitudes, cinq ans à nous transmettre tes joies, tes peines, ton savoir. À nous aider dans notre propre combat.

Tu vas laisser en moi un immense trou béant. Tu as su m’inspirer, me guider, m’encourager, me conseiller... merci pour tout cela

ajouter du temps au temps, est notre seule option. Nous savions toi et moi que ce combat était inégal, et même si nous ne le disions pas, perdu d’avance. Pourtant tu as lutté, jusqu’au bout, avec force. 

Pour toi Jean Marc, pour Fred, pour tous ceux qui se battent en silence, je vais continuer ma route, continuer à raconter ce voyage dans ces contrées hostiles, a voguer sur cet océan déchaîné, jusqu’à ce qu’a mon tour, le vent éteigne ma flamme

Je vous aime...

9 août 2017

La vie : une bougie dans le vent



Vivre avec un cancer, c’est la longue traversée d’un océan d’infortune, une vie chahutée, un monde qui part en vrille, des peines, des espoirs...

8 août 2017

Hommage à Fred



Hommage à Fred

Je viens d’apprendre une triste nouvelle. Fred, frère de combat, nous a quittés. Son combat contre un cancer du côlon métastasé a commencé en 2013, il l’a relaté sur son blog « il va falloir se battre monsieur », avec humour, énergie, toujours positif dans ces propos... 

Fred, nous nous sommes rencontrés il y a un an au travers de nos blogs respectifs. J’ai adoré ta manière d’écrire, ta bonne humeur communicative, ton côté positif, battant... Tu as su me motiver à certains moments plus difficiles...

Je regrette de ne pas t’avoir rencontré physiquement, où que tu sois, tu resteras dans mon cœur
Mes condoléances à Vanessa sa courageuse compagne.

Fred, tu vas nous manquer... tu vas me manquer.


Ma note de frais va encore déraper



La dernière chimiothérapie a ressemblé aux précédentes. La veine facétieuse comme d’habitude, une irrésistible envie de dormir dès le début du deuxième flacon, une fin de journée à l’esprit embrumé... la routine.

2 août 2017

Chimio en approche!





Le labo est flambant neuf. C’est la première fois que je pénètre en ce lieu. Plus grand, plus agréable que l’ancien, mais surtout plus facile de stationner pour y accéder. Trois postes pour l’accueil, mais... une seule personne. Je discute avec elle. Ils sont satisfaits des nouveaux locaux, par contre aucune embauche ! donc ils assurent tout le travail à deux... comme avant.

19 juil. 2017

Tous les matins



Tous les matins, je me dis : allez ! je vais écrire un nouveau post. Mais voilà, l’entrain du début de journée s’évapore rapidement... le temps passe et le blog sommeille. Il est 6 h 30, je commence à poser ces quelques mots, sans savoir si je vais terminer ce post.

5 juil. 2017

Carpe diem





Cela fait un an et demi que je me suis lancé le défi de transformer un utilitaire en van. Terminé sa carrière dans la métallurgie, le voici transformé en véhicule de loisir. Il est temps de prendre la route.

27 juin 2017

Jevtana, cycle1, jour1





Sur le trajet du retour, Je regarde mon avant-bras. Il est orné d’un pansement blanc, marqué en son centre d’un rond rouge parfait, vestige de ma perfusion de jevtana. Ceci évoque en moi le drapeau du pays du soleil levant, mais pour l’instant, mes paupières sont lourdes et je m’endors sur cette image.

18 juin 2017

voyage, voyage, au pays du cancer





Ce n’est pas un voyage qui forme la jeunesse. C’est un voyage à la marge ou en décalage. C’est un voyage ou le langage est parfois étrange. C’est un voyage long et souvent inconfortable. C’est un voyage ou les paysages ne sont pas exceptionnels,

17 juin 2017

9 juin 2017

Voyage intérieur




Demain je vais avoir 59 ans... un long voyage ...  cette date anniversaire suscite chez moi une forme d’angoisse, un sentiment étrange, une escale au milieu de cette tempête qui agite ma vie.  L’océan déchaîné,  l’ orage qui gronde,  la foudre qui éclaire les falaises tout autour de moi, la lumière du phare qui vacille, des haut-le-cœur, des coups de l’âme... Passer ce cap, une victoire au goût amer... 

4 juin 2017

Cancer: Quand mon oncologue change la feuille de route





PC deux lettres qui me suivent depuis les années 80, date ou j’ai découvert le "Personnal  Computer" . Cette machine qui est rapidement devenue une passion. La lutte entre l’homme et la machine pour comprendre comment cela fonctionne. Une évolution rapide nécessitant de s’adapter et d’apprendre en permanence. Un outil fantastique ou la seule limite est l’imagination. PC est toujours là en ce mois de juin 2017, mais je peux lui donner d’autres significations, PC égale "Personnal Cancer" ou " Prostate et Cancer", mais encore " Pire Colocataire" ... C’est encore une histoire de lutte, d’adaptation, d’apprentissage, d’évolution ...  Il y a un mot qui change: passion, il est transformé en préoccupation...

29 mai 2017

De chimio en chimio ...



Dix jours, c’est à peu près le temps nécessaire pour que  les effets indésirables de la chimio s’estompent. Dix jours durant lesquels la vie est plus compliquée. Dix jours ou j’essaye d’avancer au fil de mes possibilités du moment. Fatigue intense, douleurs variables et variées, nausée, brûlures gastriques ... et j’en passe. Pourtant, je suis heureux, heureux de vivre, heureux d’avancer , de voir mes amis, de communiquer, de faire, d’avoir ma famille autour de moi, de parler au chien qui ne comprend pas toujours, mais qui ressent mes états d’âme.

17 mai 2017

Ce n’est pas un endroit qui ressemble à la Louisiane








Ce n’est pas un endroit qui ressemble à la Louisiane.
Ceux qui viennent là, ils ne l’ont pas choisi. Chaque excursion vers Bordeaux nord, est devenu une épreuve . Ce n’est pas la destination préférée des touristes... ils préfèrent le centre de la ville, tout comme moi. Je pénètre dans la clinique pour la sixième chimio de cette deuxième série

9 mai 2017

On est ensemble, tout ira bien


Depuis un an et demi, je me permets de vous raconter mon histoire, afin de montrer qu’il ne faut jamais renoncer à ses rêves. Quand on reçoit le diagnostic d'un cancer, bien des gens vous offrent leur soutien. Avec le temps, les contacts s’effritent ou sont moins fréquents. Alors qu'ils sont aussi nécessaires qu’aux premiers jours.

22 avr. 2017

Apprendre à vivre au fil d' instants fragiles




Vivre avec un un cancer, c'est apprendre à vivre au fil d' instants fragiles, de regarder nos rêves se briser, de se confronter, au quotidien, à des difficultés, à des contrariétés, à des problèmes. Il est souvent nécessaire de reprendre le contrôle des émotions, de retrouver un moment de calme, de sérénité.

14 avr. 2017

Echo ....





Le jour se lève, la nature s'éveille, j'en suis le spectateur , celui qui renaît avec elle chaque matin. Ce spectacle, beaucoup d'entre nous n'y font plus attention. Moi je le savoure sur ma terrasse, mon café à la main. Une nouvelle belle journée s'annonce et cela me donne le sourire.

6 avr. 2017

Cancer, prostate et psa, voyage dans l'inconnu




Les oncologues sont les seuls qui peuvent répondre aux attentes des malades.  Nous attendons  un dialogue avec un médecin humain, à l'écoute, qui ne soit pas uniquement un gestionnaire de traitements. Malheureusement, la technique, la rentabilité a pris le pas sur l’humain. Chaque rencontre ressemble à un marathon ... et au suivant!

25 mars 2017

Ce geste allait définitivement tout changer




Ce fut le jour le plus étrange de ma vie, ce jour de novembre 2015 ou j'ai poussé la porte du cabinet médical, sans savoir que ce geste allait définitivement tout changer. Toutes mes belles certitudes envolées, tous mes projets stoppés en plein vol. Ce temps qui passe et qui n'a plus la même valeur. Ce temps à réinventer, à apprivoiser, à imaginer... ce temps qui est compté.

12 mars 2017

Un dimanche pluvieux



Dimanche pluvieux, propice à écrire, à vagabonder sur cette feuille blanche. Je tiens d'abord à remercier tous ceux qui  m'envoient des messages en privé. Leur lecture est toujours un moment plaisant et réconfortant. Je suis sur que vous ne pouvez imaginer à quel point c'est important pour nous, de nous savoir soutenus. Et puis, vous n'êtes plus pour nous des inconnus, uniquement des statistiques sur un blog. Vous devenez un peu de notre famille, car nous pouvons mettre un prénom sur un lecteur.

9 mars 2017

Sixième jour pour la septième chimio




Lors de mes premières chimios, mon cancer s'était débattu, mais mollement, minimisant les effets secondaires de la chimio. Pour la septième, il n'a visiblement pas apprécié les quelques mots qui je lui ai adressé dans mon dernier article.

5 mars 2017

Septième chimiothérapie





Je pousse la porte de la salle Pomerol, traînant avec moi mon appareillage. Dans un instant va commencer ma septième chimiothérapie ...

21 févr. 2017

Cancer: les hostilités reprennent!




Cela fait neuf mois que mon cancer me laisse une semi-tranquillité. Je roule vers Bordeaux nord pour ce qui devait être une simple visite de contrôle, malheureusement, mon colocataire a décidé de relancer les hostilités.

16 févr. 2017

Vol de nuit





Apprendre à être patient, c’est accéder à une forme de sérénité, mais comment y arriver quand on est parasité par un stress toxique? Notre paix intérieure commence quand nous lui permettons de prendre le dessus sur notre vie. C'est la garantie de maintenir notre équilibre mental et physique. La nuit, c'est plus compliqué. Cette période consacrée au repos à tendance à nous dévorer, à nous faire croire que l'on est au fond du seau.

10 févr. 2017

Et demain ? On verra bien ...




Qu'est-ce qui nous transmet des forces? Un lieu, la mer, la forêt, la montagne; ou bien un élément, le soleil, l’air, l’eau, la pluie… Un moment , comme cet instant où je roule vers le midi, ou l'autoroute se déroule devant moi, pour une semaine de liberté, loin de la maison, du quotidien. Moment propice à penser, ou s'engrangent dans mon esprit des mots, des impressions, des images... 

19 janv. 2017

Attendre, entre espoir et inquiétudes




Durant toute sa vie, l’on est amené à attendre. Attendre à la station-service, au supermarché, au restaurant, dans les administrations. Bien souvent on piétine, on râle. Dans la salle d’attente du médecin, en plus de tout cela, on s’inquiète.

9 janv. 2017

Saison2




Quand j’étais enfant, j’étais très sensible et il m’était très difficile, dans ma famille, d’exprimer mes émotions de manière spontanée tout en me sentant en sécurité. Me remettre en contact avec mes émotions a été une clef fondamentale dans ma vie pour retrouver ma sensibilité.